Le macaron, une histoire haute en couleurs! ;-)

Le macaron est un petit gâteau granuleux et moelleux à la forme arrondie, d’environ 3 à 5 cm de diamètre, spécialité de plusieurs villes et régions françaises, et dont la recette et l’aspect varient. Dérivé de la meringue, il est fabriqué à partir de poudre d’amande, de sucre glace, de sucre et de blancs d’œufs. La pâte ainsi préparée est déposée sur une plaque de four et cuite.

Histoire

 Le macaron apparaît en Europe au Moyen Âge (Italie), aujourd’hui connu en Italie sous le nom d’Amaretti.

Image

Ce nom « Amaretti » lui vient des amandes « amères » utilisées pour la confection de ces biscuits (littérallement, « amaretti » signifie « petits amers »).
La particularité de ces macarons est qu’ils se dégustent de deux façons. A la sortie du four, ils sont croquants à l’extérieur et moelleux à l’intérieur. Mais, au fil des jours, ils durcissent et deviennent très croquants, plus du tout moelleux, c’est ainsi que les italiens les apprécient le plus ! Avec un bon café !
 

D’Italie, il passe en France à la Renaissance (16ème siècle), selon certaines sources grâce à Catherine de Médicis quand elle entra dans la famille royale française. Mais bon nombre de villes en ont revendiqué la paternité et bon nombre de légendes se sont créées. L’origine du macaron reste donc obscure tant sur le lieu que sur la date exacte mais on sait qu’en France il était présent dès les années 1660 au Pays Basque, en Lorraine et également à Paris. On dit également que le macaron était souvent servi à la Cour du Roi à Versailles jusqu’à Louis XVI et Marie-Antoinette.

La première recette écrite de macaron figure dans un ouvrage du début du xviie siècle.

Avant de s’unir deux à deux, ce petit gâteau à base d’amandes, de sucre et de blancs d’œufs, croquant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur se présentait en effet tout seul.

 C’est en 1862 qu’est créée la boulangerie « LADUREE ». Le macaron devient « le macaron parisien » que l’on connaît aujourd’hui lorsque cette boulangerie devient un salon de thé et a la bonne idée d’accoler les coques deux à deux et de les garnir d’une savoureuse ganache.

Image

Le macaron s’enrichit d’épices, de liqueurs, de goûts nouveaux et la ganache qui garnit les coques peut être une crème au beurre ou une confiture. Depuis cette époque, la recette n’a pas changé.

Finalement, la présentation actuelle, sucrée et parfumée, n’a que peu de rapport avec les macarons lorrains au parfum d’amande, à la croûte croquante et fondants à l’intérieur.

 

Le macaron aujourd’hui, ici et aileurs

Vers la fin de la décennie 2000 apparaissent des macarons dont le cœur a un autre parfum que le corps : pêche-rose, citron vert-basilic, praliné-yuzu, café-spéculoos, poire-orange, etc…

Les goûts et les couleurs sont infinis. Le macaron permet de laisser libre court à la créativité visuelle et gustative…

Certains cuisiniers et pâtissiers, notamment le pâtissier français Pierre Hermé, ont même développé le macaron salé, qui connaît un franc succès !

     Image 

 Extrait d’un article du journal L’Express : « Le monde entier nous l’envie »

Les New-Yorkais se sont rués sur la première boutique Ladurée ouverte dans leur ville, sur Madison avenue, en septembre dernier. Le pâtissier japonais Sadaharu Aoki l’a revisité en version thé vert matcha-haricot rouge: un best-seller, aussi bien en France qu’au pays du soleil levant. En 2010, un chef australien, Adriano Zumbo, a popularisé la spécialité meringuée via Masterchef…
On n’a surtout pas fini de s’extasier devant ces deux coques si jolies. »

 Suggestion de recettes à croquer!

Anne-Sophie Pic (seule femme chef triplement étoilée en France…pour laquelle j’ai eu la chance de travailler il y a quelques années !!) propose dans son ouvrage « recettes pour tous les jours » une délicieuse recette de macarons à l’abricot, très bien expliquée, étape par étape, avec des images pour mieux comprendre…et vous mettre l’eau à la bouche! Les macarons sont dignes d’un restaurant trois étoiles et deviennent accessibles à tous…Avec cette recette vous pourrez presque faire des macarons tous les jours! 😉
Pour en savoir plus: Site internet Maison Pic  ou Site internet école de cuisine Scook
Image

Vous trouverez également dans ce blog des recettes assez simples pour réaliser des macarons.

Ce qui est chouette avec les macarons c’est qu’une fois qu’on maîtrise un peu la technique (pas si compliquée qu’on l’imagine!) on peut laisser libre cours à son imagination et créer des macarons à tous les goûts, de toutes les couleurs, selon l’inspiration, selon les saisons ou les occasions!

C’est beau, c’est bon et ça fait toujours plaisir à déguster et encore plus à offrir!

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Le macaron, une histoire haute en couleurs! ;-)

  1. Pingback: ma recette de macarons ganache chocolat |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s