* Irresis’table ! * Dépaysez vos papilles chez Haozai !

haozai

Une bonne soupe Pho en compagnie de mes partenaires et amies, Charlotte – La Maleta & Céline – Mademoiselle Fourchette. 🙂

Quand j’ai besoin de dépaysement, l’endroit où je préfère aller, c’est le Vietnam ! J’y ai passé un moment quand j’étais jeune (c’est une impression ou je parle comme les anciens ??!)…mais actuellement, y faire un saut à l’heure du dej’ serait un peu compliqué !

…Heureusement, il y a Haozai ! Un petit resto dans le centre de Toulouse découvert en agréable compagnie et qui nous a fait véritablement voyager ! C’est un régal absolu, les saveurs sont authentiques, c’est frais, copieux, pas cher…
Heureusement pour nous, l’extérieur n’appelle pas forcément le client…alors on y trouve encore de la place !! Allez-y vite…mais chut, ne le dites pas à tout le monde !! 😉

Infos, adresses et commentaires par ici !

Et si vous voulez réaliser vous-même une bonne soupe Pho comme celle que nous avons dégustée, il y a une bonne recette qui fait envie sur le site d’evasions gourmandes ! pho-vietnam.jpg

Publicités

La recette du mois : Le Bo Bun version Speak’eat

Bo bun

Et voilà, l’heure de la reprise a sonné…Si comme nous, vous arrivez à une overdose de foie gras, huîtres, dinde, champagne (avec modération) et autres gourmandises que vous n’avez pas boudé pendant les fêtes, il est temps de revenir à des choses un peu plus simples et d’accorder à votre estomac un moment de répit…

Et puis pourquoi ne pas voyager un peu et s’arrêter du côté de l’Asie pour savourer un plat typique de la cuisine vietnamienne : le Bo-Bun.

Chez Speak’eat, c’est carrément la recette detox de référence, celle qui vous fait revivre de l’intérieur (si, si, vraiment même que c’est trop bon !).

A mi-chemin entre la salade et la soupe, ce plat compte autant de variantes que de cuisiniers vietnamiens. Voici donc notre version à nous, celle que l’on se prépare entre amis à la table de Speak’eat.

Ingrédients (pour 4 personnes) :

2 carottes

1/2 concombre

1 barquette de soja frais (soit 1 bonne poignée par personne)

2 plaques de vermicelles de riz

400 g de bavette

4 nems (facultatif, surtout pour une version light…)

Un bouquet de menthe

Un bouquet de coriandre

3 cuillères à soupe de sauce huîtres

2 cuillères à soupe de sauce soja

1 cuillère à café de gingembre frais haché

1 gousse d’ail haché

1 tasse de cacahuètes salées

Pour le bouillon :

4 tasses d’eau

1 + 1/2 tasses de nuoc nam

1 tasse de sucre

1/2 tasse de vinaigre de riz

Préparation

Au minimum 1 heure avant de passer à table, taillez le boeuf en fines lamelles et faîtes le mariner avec la sauce huîtres, la sauce soja, l’ail et le gingembre. Laissez à température ambiante pour ne pas « casser » la marinade.

Détaillez le concombre en bâtonnets, râpez les carottes (côté large de la râpe), faites cuire les vermicelles selon les indications du paquet et refroidissez-les.

Ciselez la menthe et la coriandre.

Préparez ensuite le bouillon en mélangeant tous les ingrédients et en le chauffant à feu vif. (Pour certains il sera peut-être trop corsé ou pas assez, dans ces cas là ne pas hésitez à ajouter de l’eau ou à corser le tout avec plus de nuoc nam…Tout ça dépend des goûts de chacun…).

Dans des assiettes creuses ou des bols larges, placez une poignée de vermicelles de riz, une de soja, une de carottes et une de concombres.

Faîtes cuire les nems si besoin.

Sautez les lamelles de boeuf au wok sur feu très vif.

Au moment de servir, disposez le boeuf chaud et arrosez chaque assiette de 2 louches de bouillon brûlant, parsemez de menthe et coriandre et finissez avec des cacahuètes pilées.

Servez aussitôt (avec les nems, si vous avez choisi oublié l’option régime, c’est pas moi qui vais vous en vouloir !).

Ma cantine vietnamienne à Toulouse! Rencontre avec Christine Pham et sa cuisine venue d’ailleurs…

Restaurant: Chez Pham, Toulouse

Mardi 18 novembre. J’ai rendez-vous dans le centre de Toulouse en début d’après-midi…Tiens, pour une fois que je serai en ville en journée pourquoi ne pas en profiter pour aller enfin découvrir cette adresse dont mon amie Yvette me parle tout le temps? A chaque fois qu’elle m’en parle ça me met l’eau à la bouche et j’ai envie d’y aller immédiatement! ça s’appelle « Chez Pham », c’est une cantine vietnamienne qui selon Yvette ne propose que des plats délicieux, familiaux, dans une ambiance conviviale. Yvette m’a parlé plusieurs fois des saveurs de chez Pham: gingembre, coriandre, anis étoilé, menthe fraîche, cacahuètes… Que du bon, du frais, des saveurs qui réchauffent et font voyager!! J’avais tellement envie d’y aller!! Sauf que malheureusement ce bon plan n’est pas facile d’accès: ça n’est ouvert que le midi en semaine, on ne peut pas réserver et Madame Pham affiche rapidement complet!

Cette fois-ci j’ai mis toutes les chances de mon côté et suis partie suffisamment tôt pour avoir de la place et découvrir enfin cette adresse mystérieuse et prometteuse! Lire la suite